Vendée Globe : « la course est très intense »

12 novembre 2020

Partie dimanche des Sables-d’Olonne, Miranda Merron donne ses impressions sur ses premiers jours de course, déjà bien mouvementés….

Plus de 600 miles déjà parcourus, quatre jours passés sur son bateau et une mer plus que capricieuse… Miranda Merron est entrée dans le vif du sujet ! Pour sa première participation au Vendée Globe, la navigatrice manchoise a dû faire face à des conditions météo particulièrement compliquées dès les premiers jours. « Pour l’instant, la course a été très intense, et cela va continuer ainsi avec une météo compliquée à venir », explique-t-elle entre deux manœuvres sur son bateau Campagne de France. Après avoir géré trois dépressions avec agilité et sans casse pour le voilier, Miranda Merron n’en a pas fini avec le mauvais temps. Une tempête tropicale pointe en effet le bout de son nez…
Hier mercredi, et malgré ce rythme infernal, la navigatrice n’a pas manqué de rendre hommage aux soldats qui sont tombés pour la liberté. En ce jour de commémoration de l’Armistice de 1918, « j’ai respecté une minute de silence à la 11e minute de la 11e heure du 11e jour de novembre. En fait, je suis demeurée silencieuse une grande partie de la journée… »

Suivez la course en direct
Ce matin, Miranda évolue entre la 23e et la 26e place. Pour suivre en direct l’aventure de la navigatrice, rendez-vous sur la carte interactive depuis le site de Ouest-France
Miranda Merron et son équipe vous font également suivre la course de l’intérieur et au quotidien sur leur site Internet  et sur leur page Facebook

Share This