Vendée Globe : « C’est un peu chaud ! » (vidéo)

14 janvier 2021

Alors qu’elle atteint bientôt les 70 jours en mer, Miranda Merron a affronté cette semaine une nouvelle dépression, qu’elle a su gérer sans encombre.

La semaine a été agitée pour Miranda Merron et son Campagne de France. En début de semaine, la navigatrice a dû faire face à une nouvelle dépression, comme elle le montre et l’explique dans la vidéo ci-dessus. Dans un message envoyé mardi matin (12 janvier), elle résume ses dernières heures sur le bateau en une phrase : « C’est un peu chaud ! » Tout est dit, ou presque. « Le vent oscille entre 25 et 40 nœuds », ajoute-t-elle. « Pas facile dans ces conditions de trouver la bonne combinaison de voilure ! » Mais son expérience et sa bonne connaissance du bateau lui ont permis de bien gérer cette zone de turbulences.

Objectif Cap Horn !

Si elle a laissé derrière elle ce gros coup de vent, Miranda n’en a pas fini avec les manœuvres pour répondre au mieux aux vents changeants auxquels elle doit faire face en ce moment. « En gros, et pour aujourd’hui, j’ai des conditions très instables », expliquait-elle dans un message transmis mercredi.
Son prochain objectif – et non des moindres – se rapproche : le fameux cap Horn, qu’elle pourrait atteindre la semaine prochaine. « Je me permets tout juste de commencer à penser au Cap Horn comme quelque chose qui pourrait exister dans ma réalité, au lieu d’un caillou mythique. »

« La mer par ici n’est jamais la même »

Si la course l’accapare presque 24h/24, Miranda Merron s’accorde quelques temps de répit. L’occasion de profiter des beautés qu’offrent la mer. « Par moments, j’interromps ce que je suis en train de faire, subjuguée par une lumière, un mouvement de l’océan, une vague, un mouvement de houle. La mer par ici n’est jamais la même, tantôt d’un bleu profond sous le soleil, tantôt d’un gris morne qui se confond avec le ciel. A dire vrai, le temps me manque, et je n’ai pas assez de 24 heures pour véritablement me laisser aller. »

L’info + : Aujourd’hui en 22e position au classement général, Miranda Merron est au coude à coude avec le navigateur français Clément Giraud, 23e de la course.

> Pour suivre la course de Miranda, rendez-vous sur la carte interactive du Vendée Globe

Share This