© D.Daguier CD50

« Deux semaines de chantier enrichissantes »

Témoignage : Sébastien Leroy, propriétaire d’une maison restaurée à Graignes-Mesnil-Angot.

« Deux semaines de chantier enrichissantes »

Témoignage : Sébastien Leroy, propriétaire d’une maison restaurée à Graignes-Mesnil-Angot.

«
J’ai connu Enerterre par l’intermédiaire d’une amie qui participe à leurs chantiers. Comme j’habite dans une maison en terre crue et que j’avais un projet de rénovation de ma façade, j’ai pris contact avec l’association. L’équipe d’Enerterre est venue faire un état des lieux et je leur ai présenté mon projet, qu’ils ont validé. Quelques mois plus tard, le chantier commençait. Nous avons opté pour la restauration de la façade avant et du pignon le plus exposé. Les murs étaient assez abimés. Le chantier a duré deux semaines, en août dernier. La première semaine, 7 à 8 bénévoles étaient à pied d’œuvre pour enduire les murs et donner un aspect uniforme à l’ensemble.

 
Nous avons aussi piqueté les joints des parties en pierre. La deuxième semaine, nous nous sommes attaqués à l’enduit de finition, avec une dizaine de bénévoles. Ces deux semaines de chantier ont été très enrichissantes, aussi bien sur les connaissances acquises en matière de savoir-faire que sur l’aspect humain et très convivial de ces chantiers participatifs et solidaires. C’est également intéressant financièrement. Aujourd’hui, je pense que je vais continuer la restauration de mes autres murs et continuer ainsi le chantier. Bien entendu, le principe des chantiers participatifs d’Enerterre, c’est aussi donner du temps pour les autres. J’ai déjà commencé à être bénévole sur d’autres chantiers solidaires, et je vais continuer dans les prochaines semaines. »

 À DÉCOUVRIR EN VIDÉO

Chantier Enerterre © D.Daguier CD50


Réagir à cet article

Share This