L’ ÉDITO

MARC LEFÈVRE

Président du conseil départemental de la Manche

Marc Lefèvre, président, conseil départemental, Manche

Après l’effervescence
de la rentrée…

Après un été, qui j’espère a été bénéfique pour toutes et tous, la rentrée est passée, et avec elle, son lot habituel d’effervescence et d’agitation.
Une rentrée marquée par plusieurs actualités. Je voulais notamment aborder très brièvement celle du numérique, plus particulièrement le déploiement de la fibre.
Ce réseau se construit, petit à petit, et depuis plusieurs années. Avec 500 000 habitants dans la Manche, tous les raccordements ne peuvent se faire simultanément. Toutes les collectivités ainsi que l’État sont mobilisés pour que chaque foyer puisse accéder à un service numérique de qualité. Je ne souhaite pas égrainer un calendrier ou un échéancier, mais simplement annoncer un chiffre, afin que chacun prenne la mesure de la tâche déjà accomplie et celle qu’il reste à accomplir : ce sont d’ores et déjà 90 000 prises optiques qui sont construites dans la Manche, sur un objectif fixé de 200 000 prises pour la fin 2022.

Pour l’avenir de nos enfants dans la Manche

Autre sujet autour de la rentrée, celui du réseau des collèges. Un enseignement de qualité et une vie scolaire épanouie pour nos enfants passent par des classes suffisamment nombreuses, le partage des pratiques d’enseignement, des projets en émulation, des agents techniques qui œuvrent au quotidien, dans des locaux adaptés.

MARC LEFÈVRE

Président du conseil départemental de la Manche

Marc Lefèvre, président, conseil départemental, Manche

Le Département a la responsabilité des bâtiments, l’État celui de l’enseignement ; nous travaillons de concert avec les équipes et les collectivités afin de prendre en compte toutes ces attentes. C’est l’enjeu auquel il nous faut répondre pour l’avenir de nos enfants dans la Manche.

Pour finir, un dernier point sur lequel je m’exprime aux côtés de nos collègues de la majorité départementale à la fin de ce magazine : le Brexit. À l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes toujours dans un grand flou en ce qui concerne la sortie du Royaume-Uni de l’Europe. Le 31 octobre sera la date d’un deal ou d’un no deal. Une date qui arrive à pas de géant.


Réagir à cet article

Share This