C’est avec ses copains de lycée que Maxime (au 1er rang derrière son fils) a créé les Égaluantes, via l’association Azzurri, qu’ils ont fondée en 2003 pour accompagner les projets culturels et sportifs : Emmanuel Bellamy (à sa gauche), directeur technique de l’agence MullenLowe à Paris, Sébastien Pillet (à côté d’Emmanuel), informaticien, et Pierre-Olivier Madelaine (2e rang à gauche), administrateur du festival Papillons de Nuit. Ici avec une partie des bénévoles, en 2017. © JC Hélaine

Article d'

C’est avec ses copains de lycée que Maxime (au 1er rang derrière son fils) a créé les Égaluantes, via l’association Azzurri, qu’ils ont fondée en 2003 pour accompagner les projets culturels et sportifs : Emmanuel Bellamy (à sa gauche), directeur technique de l’agence MullenLowe à Paris, Sébastien Pillet (à côté d’Emmanuel), informaticien, et Pierre-Olivier Madelaine (2e rang à gauche), administrateur du festival Papillons de Nuit. Ici avec une partie des bénévoles, en 2017. © JC Hélaine

Les Égaluantes

Maxime a créé les Égaluantes pour amener ses films sur ses terres d’enfance, créer de l’échange, de la fierté, de l’émulation. Et réunir ses deux passions : le cinéma et les gens. Il présente l’édition 2018 :

Les Égaluantes

Maxime a créé les Égaluantes pour amener ses films sur ses terres d’enfance, créer de l’échange, de la fierté, de l’émulation. Et réunir ses deux passions : le cinéma et les gens. Il présente l’édition 2018 :

Éducation à l’image

« Le vendredi, on commence par les scolaires – primaire-collège-lycée -, c’est extrêmement important. Deux mois avant, on amène les professeurs à travailler librement sur les films qu’ils vont voir. Pour les primaires, on a choisi Jacques Prévert pour les deux premières éditions, l’idée étant toujours la Normandie, et cette année ce sera Boris Vian. Je fais venir Nicole Bertolt, mandataire des ayant droits de l’auteur, pour échanger avec eux. On pourrait se dire qu’avec les primaires, ça va être un peu compliqué, qu’ils ne vont pas être attentifs, mais quand c’est travaillé en amont, quand on explique aux enfants ce que représente le film, qu’on fait des corrélations avec ce qui se passe aujourd’hui, je vous jure que c’est hallucinant. À la première édition, après la projection du Roi et l’oiseau, quand la salle s’est rallumée et qu’on demandé si quelqu’un avait une question, il y avait 180 gamins dans la salle… et bien 180 mains étaient levées ! Et là, ça vous tire les larmes ! 

Éduquer les jeunes à l’image est important. Je vais faire venir pour la troisième année Dominique Briand, prof d’histoire qui travaille avec Normandie Images et qui va nous projeter un film qu’il participé à réaliser, Filmer la guerre en Normandie, avec des images d’archives inédites, plutôt personnelles, la communion d’une jeune fille pendant la guerre, par exemple… »

La Normandie

« On fait venir Françoise Fabian pour le concert du vendredi soir, qui chantera avec l’harmonie municipale. Avant tout, il faut de l’échange. Le parrain du festival est Stéphane Foenkinos, qui a sans doute été le plus grand directeur de casting des 20 dernières années, il a travaillé sur tous les grands films français et avec Bruckheimer, Zemeckis, Woody Allen, etc. Il va venir présenter plusieurs films : Diabolo Menthe, tourné dans la région, le film qui fête ses 40 ans à Carentan, et Alice et Martin, de Téchiné, avec Alexis Loret, comédien originaire de Saint-Lô. Claude Lelouch va venir présenter Les Misérables, adaptation de l’œuvre d’Hugo pendant le Débarquement. On va essayer de trouver un court-métrage qu’il avait tourné avec Gamblin, présenter Angèle et Tony, avec Alix Delaporte, qui a été tourné à Port-en-Bessin. Plus de 200 films ont été tournés dans la région et il y en a continuellement. »

Portraits

« On va aussi projeter deux documentaires soutenus par Normandie Images, la structure d’accompagnement du cinéma en région, dont un qui s’appelle La guerre des moutons. Ҫa m’intéresse beaucoup de le montrer et d’avoir les réactions après, c’est sur l’histoire d’une jeune agricultrice originaire de Paris, qui travaillait dans une agence de communication (Stéphanie Maubé), de son combat contre l’ancienne génération. Je vais le montrer dans ma quête d’authenticité et de territoire car il y a une vraie bataille de générations, d’un côté l’ancienne qui veut vendre mais pas que la jeune arrive et de l’autre elle qui se bat tant bien que mal. Et un autre docu sur un maire un peu historique de Cherbourg, Jacques Hébert, résistant. C’est le portrait d’un Normand et le portrait d’un territoire. Et en fin de festival, on fera un hommage à Étienne Chicot, parce qu’il était Normand, avec comédie plus en détente, Les portes de la gloire. »

image, avant-premiere, films, cinéma, les egaluantes
L’avant-première des Égaluantes#3 sera Lola et ses frères, de et avec Jean-Paul Rouve (aux côtés de Ludivine Sagnier et José Garcia), produit par Nolita Cinema. Le film, tourné à Angoulême sur les conseils de Maxime, a fait l’ouverture de son festival francophone cet été (photo). « Nous en sommes très fiers car il marque ce que l’on aime au cinéma, et une collaboration essentielle pour nous avec Jean-Paul Rouve et David Foenkinos – qui nous ont fait confiance lors de la création de Nolita Cinema. »

L’avant-première des Égaluantes#3 sera Lola et ses frères, de et avec Jean-Paul Rouve (aux côtés de Ludivine Sagnier et José Garcia), produit par Nolita Cinema. Le film, tourné à Angoulême sur les conseils de Maxime, a fait l’ouverture de son festival francophone cet été (photo). « Nous en sommes très fiers car il marque ce que l’on aime au cinéma, et une collaboration essentielle pour nous avec Jean-Paul Rouve et David Foenkinos – qui nous ont fait confiance lors de la création de Nolita Cinema. »

L’avant-première des Égaluantes#3 sera Lola et ses frères, de et avec Jean-Paul Rouve (aux côtés de Ludivine Sagnier et José Garcia), produit par Nolita Cinema. Le film, tourné à Angoulême sur les conseils de Maxime, a fait l’ouverture de son festival francophone cet été (photo). « Nous en sommes très fiers car il marque ce que l’on aime au cinéma, et une collaboration essentielle pour nous avec Jean-Paul Rouve et David Foenkinos – qui nous ont fait confiance lors de la création de Nolita Cinema. »

L’édition 2018

Dates : du 30 novembre au 2 décembre
Lieu : Carentan les Marais
Parrain : Stéphane Foenkinos, directeur de casting, scénariste et metteur en scène, frère du romancier David Foenkinos
Invités : Jean-Paul Rouve (acteur et réalisateur), Claude Lelouch (cinéaste), Françoise Fabian (actrice), Alexis Moncorgé (comédien originaire de l’Orne, Molière de la révélation 2016, petit-fils de Jean Gabin), Alexis Loret (acteur originaire de Saint-Lô), Alix Delaporte (réalisatrice originaire du Calvados), Thierry Durand (réalisateur cherbourgeois), André Guéret (producteur), Stéphanie Maubé (éleveuse manchoise),

Franck Serre (réalisateur), Céline Asselot (journaliste France Info), Nicole Bertolt (mandataire des ayants droits de Boris Vian), Dominique Briand (historien formateur ESPE Caen-Saint-Lô et conférencier), Olivier Jouault (prof d’histoire-géo au collège Gambetta de Carentan et conférencier)

Le Département, partenaire du festival :
Avec un soutien au fonctionnement de 2 000€, au titre de l’aide aux acteurs culturels, et l’impression de supports de communication.
lesegaluantes.com   

 

Affiche, festival, film, 2018, les egaluantes

L’édition 2018

Dates : du 30 novembre au 2 décembre
Lieu : Carentan les Marais
Parrain : Stéphane Foenkinos, directeur de casting, scénariste et metteur en scène, frère du romancier David Foenkinos
Invités : Jean-Paul Rouve (acteur et réalisateur), Claude Lelouch (cinéaste), Françoise Fabian (actrice), Alexis Moncorgé (comédien originaire de l’Orne, Molière de la révélation 2016, petit-fils de Jean Gabin), Alexis Loret (acteur originaire de Saint-Lô), Alix Delaporte (réalisatrice originaire du Calvados), Thierry Durand (réalisateur cherbourgeois), André Guéret (producteur), Stéphanie Maubé (éleveuse manchoise),

Franck Serre (réalisateur), Céline Asselot (journaliste France Info), Nicole Bertolt (mandataire des ayants droits de Boris Vian), Dominique Briand (historien formateur ESPE Caen-Saint-Lô et conférencier), Olivier Jouault (prof d’histoire-géo au collège Gambetta de Carentan et conférencier)

Le Département,
partenaire du festival :
Avec un soutien au fonctionnement de 2 000€, au titre de l’aide aux acteurs culturels, et l’impression de supports de communication.

lesegaluantes.com

  

 

 Travelling arrière

En invitant des personnalités du cinéma sur son territoire, Maxime crée les rencontres. Autour de la Normandie, du cinéma et de la jeunesse, les belles histoires investissent les écrans, mais aussi les salles… Retour sur l’édition 2017. © JC Hélaine

 Travelling arrière

En invitant des personnalités du cinéma sur son territoire, Maxime crée les rencontres. Autour de la Normandie, du cinéma et de la jeunesse, les belles histoires investissent les écrans, mais aussi les salles… Retour sur l’édition 2017. © JC Hélaine

# POUR ALLER PLUS LOIN


Réagir à cet article

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This