L’ ÉDITO

MARC LEFÈVRE

Président du conseil départemental de la Manche

Marc Lefèvre, président, conseil départemental, Manche

© D. Daguier – CD50

La Manche, océan politique

et économique

Depuis la décision du peuple britannique en juin 2016 du refus de l’Europe, ce que nous appelons le Brexit, de nombreuses alertes se sont allumées. Chaque semaine voit son lot d’actualités, de difficultés qui s’annoncent, dans le cadre d’une séparation annoncée pour le 29 mars prochain entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.


Une étude du Conseil économique, social et environnemental de Normandie (CESER) publiée en décembre dernier nous rappelle à cette réalité, celle qui fera de nous demain une région frontalière de l’Europe. « The Channel » nous sépare de nos voisins d’outre-Manche mais demain, au-delà de son aspect géographique, la mer de la Manche deviendra un océan politique et économique.

La pêche, un des fleurons de notre économie littorale.

Il n’est plus temps de nous retourner pour comprendre à quel moment les relations ont basculé, il nous faut accompagner cette séparation. Bien malgré nous.

Je m’interroge pour les Britanniques qui vivent dans notre département, mais également sur les conséquences économiques pour notre région. Plus particulièrement celles autour de la pêche. Les frictions comme celles qu’elle a connues cet été sur la question de la pêche à la coquille Saint-Jacques nous rappellent à des réalités sur les zones de pêche et les fortes attentes des pêcheurs. 

La pêche, voilà bien une filière sur laquelle nous avons l’obligation d’œuvrer. Un des fleurons de notre économie littorale, qu’il nous faut accompagner, préserver et équiper. Cette compétence portuaire que le Département a souhaité conserver dans le cadre de la loi NOTRe, nous la revendiquons. C’est tout l’objet de la société publique locale pour l’exploitation des ports de la Manche que nous avons mise en place ou des chantiers et projets à venir dans les ports départementaux.

MARC LEFÈVRE

Président du conseil départemental de la Manche

Marc Lefèvre, président, conseil départemental, Manche

© D. Daguier – CD50

Une pêche raisonnée, respectueuse de la ressource, labellisée, c’est ce que nous défendons et c’est ce qui se vit dans la Manche. Par ailleurs, depuis 2006, les élus manchois retrouvent chaque année leurs homologues de Jersey et Guernesey pour élaborer ensemble des accords de coopération. Cette démarche s’inscrit dans la droite ligne des accords de la Baie de Granville, initiés dès l’an 2000 entre la Manche et Jersey. J’ai voulu m’assurer que le Brexit ne causerait aucun dommage à ces accords, tant pour les pêcheurs manchois que pour leurs homologues de Jersey.

Enfin, avec l’ensemble des conseillers départementaux, nous tenons à rendre un hommage commun à notre ami Bernard Tréhet, disparu brutalement. Et je souhaite la bienvenue à deux nouveaux conseillers départementaux au sein de notre assemblée. Jean-Claude Heurtaux pour le canton de Quettreville-sur-Sienne, qui sera en charge de l’attractivité des filières d’enseignement supérieur au sein de la commission attractivité, et Jean-Paul Ranchin pour le canton d’Isigny-le-Buat, à qui j’ai souhaité confier l’insertion par l’économie au sein de la commission solidarités. Ils sont à nos côtés au service de la Manche.

Share This