© La Mère Poulard

Pas d’omelette sans casser des œufs…

En fournissant en œufs la célèbre adresse de la Merveille, l’histoire de l’exploitation familiale de la famille Delaunay est intimement liée à celle de l’auberge de la Mère Poulard, et de sa fondatrice Annette Poulard. L’arrière-grand-mère de Jean-Paul Delaunay, puis sa grand-mère ont bien connu cette figure devenue emblématique du Mont-Saint-Michel.

C’est en effet en 1888 qu’Annette a ouvert l’auberge de la Mère Poulard, à l’entrée du Mont, avec son mari Victor Poulard. Elle y accueille alors les pèlerins qui se posent à la table de l’auberge pour y déguster – déjà – des omelettes soufflées. Au départ plat d’accueil, l’omelette est devenue le plat incontournable de l’auberge, et ses déclinaisons n’ont cessé d’être imaginées par Annette Poulard. A son décès en 1931, l’infatigable cuisinière laisse derrière elle plus de 700 recettes. Des omelettes bien entendu, mais aussi des biscuits au beurre et bien d’autres recettes.


Réagir à cet article

Share This