Octobre 2018

 

Les cat’s men. Beaux rôles

Ils ont entre 23 et 58 ans, travaillent dans les différents ateliers de l’établissement de travail protégé (ETP) de Saint-James et tous ont en commun de former sa troupe de théâtre, inédite et touchante.

Les cat’s men. Beaux rôles

Ils ont entre 23 et 58 ans, travaillent dans les différents ateliers de l’établissement de travail protégé (ETP) de Saint-James et tous ont en commun de former sa troupe de théâtre, inédite et touchante.

« La troupe a commencé comme une activité de loisir, pas vraiment structurée, puis au fil des ans, le socle de ceux qui ont choisi de rester, de s’investir, s’est formé et elle s’est semi-professionnalisée, avec l’envie de monter sur scène », raconte Aurélien Lemée, directeur adjoint de l’ETP de Saint-James. Cette compagnie d’artistes souffrant de handicap psychique, la première du genre en Normandie, s’appuie sur les deux piliers de l’établissement : intégration professionnelle et accompagnement social. Sous l’œil bienveillant de deux encadrants et de Roland Chaduc, fervent éducateur musicien qui dirige la troupe, ils sont neuf à se dépasser ainsi depuis plusieurs années pour créer des prestations musicales et théâtrales, qu’ils jouent en public.

Esprit d’équipe

Choix du thème, écriture, musique, casting, mise en scène…, l’aventure mobilise chacun sur des compétences autres que son travail habituel. Et tous les ateliers de l’ETP participent, de la conception des costumes, accessoires et décors à la gestion administrative et logistique. « On est solidaires », commente Éric, la mine réjouie. Chez ces neuf-là, sourire et esprit d’équipe règnent en maîtres, au-delà des difficultés. Damien, qui préfère sa guitare au théâtre, n’abandonne jamais ses comparses : « On est une troupe donc j’accepte de jouer, car si je ne suis pas là, on ne peut pas me remplacer. »

Avant de monter sur scène, tous se donnent la main, font circuler les ondes positives. Depuis un an, Roland ne les accompagne plus derrière le rideau. « Ils sont au moins 15 minutes tout seuls, dans le noir et le silence. Ça demande une responsabilité, une concentration, une entraide, énormes ! »

On est solidaires

Adaptation

Chaque fois, le travail porte ses fruits. Nul faux pas, nul débordement, et trac surmonté. Ils ont appris à jouer leur rôle et prendre possession de la scène grâce aux astuces de Roland, comme les marquages au sol, qu’il retire peu à peu pour leur laisser le champ libre. « J’ai fait beaucoup de mise en scène en milieu ordinaire et je pense pouvoir dire qu’il y a 10 fois moins de problèmes avec le handicap, c’est plus spontané. » Fier des progrès de ces artistes qui gagnent en self-control, mémoire ou élocution, il vit leurs réactions, ces « moments où ça vous dresse les poils », tel un cadeau. Comme ce « Tu vois, on n’est pas si handicapés que ça ! » après une représentation. Même en cas d’imprévu – des micros oubliés par exemple – ils s’adaptent et conquièrent le public. « Quand on salue tous à la fin, y’en a des émotions ! », confie Bernadette, la larme à l’œil.

Émotions

S’il est une différence prégnante dans le jeu de ces acteurs-là, c’est bien l’émotion qu’ils transmettent. Le jury des Rencontres normandes de théâtre amateur de Rouen ne s’y est pas trompé, le 17 novembre. Seule troupe d’artistes en situation de handicap parmi les 10 sélectionnées (sur 300 !), les Cat’s Men ont reçu le 1er Prix pour leur spectacle de 2018, un drame sur la fin de la Grande Guerre. « C’était émouvant et on est contents, car c’est du travail, commente Jonas. Tous ensemble, on a écrit la pièce, cherché des émotions, on en a bavé ! Il faut être inventif, avoir des idées. »
Ils préparent leur prochain spectacle et ont un fil rouge : « On veut rire ! ». Roland annonce un travail sur la motricité, avec de la danse, des répliques pour chacun et la volonté de diffuser, à leur façon, de la culture sur le territoire et dans le département… « Ils savent que je ne les emmènerai jamais au pied du mur, mais on peut encore gagner beaucoup de choses. »

  CONTACT

Troupe Artistique les Cat’s Men
Roland Chaduc, animateur et responsable de la troupe
ETP Saint-James, route de Pontorson – BP19 – 50240 Saint-James
02 33 89 28 30

lescatsmen@etpsaintjames.fr
etpstjames etpstjames.over-blog.com

# POUR ALLER PLUS LOIN


Réagir à cet article

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This