© L’outil en main – France

L’outil en main, les idées en tête

Dans le Pays de Périers, une équipe de bénévoles est à pied d’œuvre pour permettre aux jeunes de s’initier aux métiers manuels. Soutenue par le Département, cette initiative valorise les savoir-faire et leur transmission.

Le patrimoine n’est pas seulement fait de pierres, il est aussi fait de gestes qui se transmettent, de génération en génération, comme un trésor à protéger et partager. C’est dans cet esprit qu’André Aubert, entouré d’une équipe de bénévoles comme lui, s’est lancé dans la création d’une antenne départementale de l’association L’outil en main. Structure nationale aux 200 associations locales réparties dans toute la France, L’outil en main s’appuie sur une idée simple : proposer aux jeunes, de 9 à 14 ans, des ateliers pour les initier aux métiers manuels. Menuiserie, couture, maçonnerie, apiculture… Le spectre des activités est volontairement étendu.
Ce concept a tout de suite enthousiasmé André Aubert, aujourd’hui président de l’association L’outil en main du Pays de Périers. « J’ai trouvé cette idée fabuleuse. J’ai dirigé une entreprise de charpenterie et menuiserie spécialisée dans le patrimoine historique. On a travaillé sur le Mont-Saint-Michel ou encore le château de Versailles. Je suis donc particulièrement attaché à ce travail manuel, au patrimoine historique, et j’avais envie de transmettre cette passion aux jeunes. »
Le retraité prend alors son bâton de pèlerin pour convaincre les acteurs locaux de l’intérêt de la démarche. Le Département, tout comme la ville de Périers, répondent notamment présents.

Susciter des vocations

De jour en jour, André Aubert façonne ce projet, avec méthode et précision, épaulé par le délégué régional Hugues Lemoine et des membres de l’association. Les locaux sont déjà trouvés : « Nous serons installés à Périers, dans un hangar communal situé à proximité du pôle de santé ». Sur 240 m², les aménagements en cours permettront de créer divers ateliers, équipés de machines et d’un outillage adaptés aux jeunes. « Nous pourrons ainsi accueillir dans de bonnes conditions 24 jeunes de tout le bassin de vie, qui viendront les mercredis après-midi, en période scolaire, pour découvrir tous ces métiers. Ils fabriqueront des objets ou participeront à des œuvres communes, avec de vrais outils en main, et seront accompagnés par des gens du métier, pour la plupart à la retraite. » e la taille de pierre à la cuisine, « une quinzaine de métiers seront ainsi proposés, et chaque jeune s’essaiera à ces différents ateliers », explique André Aubert.

Cette ouverture vers ces métiers, c’est aussi « une façon de partager une activité intergénérationnelle et, pourquoi pas, susciter des vocations…».Pour l’équipe de bénévoles, qui ne demande qu’à s’étoffer, le cap est fixé : « nous souhaitons commencer à proposer ces ateliers à la rentrée scolaire 2020. »

 CONTACT : André Aubert, 02 33 46 73 33

avranchesfm loutilenmain.fr

 REPÈRES

L’association nationale L’outil en main, c’est :
59 départements concernés
3 200 enfants accueillis
200 associations locales
5 000 bénévoles
150 métiers représentés

L’outil en main du Pays de Périers : André Aubert entouré de bénévoles

 À DÉCOUVRIR EN VIDÉO


Réagir à cet article

# POUR ALLER PLUS LOIN

Share This