PAROLES D’ÉLUS

LE GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS –
NOTRE MANCHE

Emploi : bien coordonner l’action des collectivités

L’emploi dans la Manche se porte bien ! Le taux de chômage y est en dessous des 7 % et, dans le sud du département, c’est quasiment le « plein emploi ». Nous nous réjouissons de ce contexte porté par les acteurs économiques des secteurs de l’industrie, du commerce, de l’artisanat, de l’agriculture, des services… Revers de la médaille, plus de postes ont été créés que de candidats pour les pourvoir. La Manche manque d’attractivité, de notoriété pour attirer les professionnels, et les jeunes couples. Les politiques publiques doivent être mobilisées pour contribuer à l’essor économique. Elles doivent être parfaitement coordonnées entre chaque niveau de collectivité. La Région et les intercommunalités ont un rôle premier. Nous, conseil départemental, devons toujours veiller à rester sur nos compétences. Chaque collectivité doit se faire confiance dans le cadre de schémas élaborés au niveau régional. Nous optimisons ainsi l’action publique. Les intercommunalités ont la taille pour porter les investissements liés à la structuration de l’offre économique adaptée à leur territoire. Le conseil départemental peut porter, avec elles, des actions indispensables sur l’attractivité. Mais gardons prioritaires nos compétences premières. Aidons ceux qui sont éloignés de l’emploi. Nous avons une mission fondamentale liée à l’insertion. Permettons que l’embellie économique profite au plus grand nombre. Si nous nous n’en prenons pas la pleine mesure de cette mission, personne d’autre ne le fera. Alors oui, la Manche a des atouts en termes de qualité de vie, d’authenticité. Le tissu économique se développe et le chômage baisse, résultat également d’engagements partagés entre les collectivités sur les infrastructures, le numérique, sur le soutien aux filières. Nous devons, dans la mesure de nos compétences, poursuivre ces engagements indispensables et attirer les jeunes professionnels. Néanmoins, attachons-nous à ce qui fait le cœur de notre action, l’insertion, l’emploi des personnes en situation de handicap, le soutien aux services liés au vieillissement.

LE GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS
– Notre Manche :

Anna PIC, Frédéric BASTIAN, Cherbourg-Octeville-1 – Karine DUVAL, Sébastien FAGNEN, Cherbourg-Octeville-2 – Marie-Odile FERET, Franck TISON, Cherbourg-Octeville-3 – Odile LEFAIX-VÉRON, Dominique HÉBERT, Équeurdreville-Hainneville – Yveline DRUEZ, Jean-Paul FORTIN, La Hague – Frédérique BOURY, François ROUSSEAU, Les Pieux – Madeleine DUBOST, Gilles LELONG, Tourlaville.

• Suivez-nous sur twitter : @notremanche

• Contact : Martial Defoy, collaborateur de groupe :
02 33 05 97 92 – martial.defoy@manche.fr

LES ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE

La proximité au cœur
de la démocratie

Lors de la parution du dernier numéro de ce Manche mag’, nous avons souligné l’importance de l’écoute, de l’attention et du dialogue, fondamentaux dans une grande démocratie comme la France. Cette question primordiale a été au cœur des quatre mois écoulés. La mobilisation des gilets jaunes a été suivie par un grand débat national. Une multitude de rencontres, de réunions, dans nos villes et dans nos bourgs. Celles et ceux qui le souhaitaient ont pu faire remonter leurs remarques, leurs réclamations, leurs idées et parfois leurs déceptions. Soyons attentifs à ce que les attentes qui sont exprimées reçoivent des réponses à la hauteur de l’attente des Françaises et des Français, et n’entraînent pas de nouvelles frustrations. Beaucoup d’entre eux, dans nos territoires ruraux plus encore, ont le sentiment d’être un peu les oubliés de la République. Ils demandent plus d’équité et de proximité. Nous le disions il y a quelques mois dans ces colonnes, la mission même des élus locaux, c’est justement cette proximité. D’ailleurs, c’est sur les maires de nos communes que le Gouvernement s’est appuyé pour le bon déroulement du grand débat. Les maires, conseillers municipaux, délégués intercommunaux et élus départementaux sont les premiers à l’écoute des demandes des habitants, car ils partagent les réalités qu’ils vivent. Et cette exigence de proximité, l’Europe doit également l’entendre. Le 26 mai prochain, nous choisirons nos députés européens. Ils seront 79 représentants de la France à siéger au Parlement, à Strasbourg. L’Union européenne se doit d’être à l’écoute des peuples. En tant que citoyens, par notre vote, nous avons le devoir d’accompagner l’Europe dans les réformes qu’elle doit mener. Elle doit se moderniser, être plus efficace, mieux répondre aux enjeux de la production, de l’emploi, de l’environnement et du contrôle des frontières. Elle doit aussi se simplifier. Nous croyons en l’Europe, dans l’héritage de ses pères fondateurs, dans le respect de chaque nation, alors votons pour elle le 26 mai prochain !

LES ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE :

Dominique LARSONNEUR-MOREL, Gabriel DAUBE, Agon-Coutainville – Catherine BRUNAUD-RHYN, Antoine DELAUNAY, Avranches – Patricia LECOMTE, Alain NAVARRET, Bréhal – Françoise LEROSSIGNOL, Patrice PILLET, Bricquebec – Maryse LE GOFF, Marc LEFÈVRE, Carentan – Marie-Pierre FAUVEL, Michel de BEAUCOUDREY, Condé-sur-Vire – Anne HAREL, Jean-Dominique BOURDIN, Coutances – Chantal BARJOL, Jean MORIN, Créances – Sylvie GÂTÉ, Jean-Marc JULIENNE, Granville – Marie-Hélène FILLÂTRE, Jean-Paul RANCHIN, Isigny-le-Buat – Valérie NORMAND, Serge DESLANDES, Mortainais – Nicole GODARD, Jean-Claude BRAUD, Pont-Hébert – Valérie NOUVEL, André DENOT, Pontorson – Maryse HÉDOUIN, Jean-Claude HEURTAUX, Quettreville-sur-Sienne – Carine MAHIEU, Jacky BOUVET, Saint-Hilaire-du-Harcouët – Adèle HOMMET-LELIÈVRE, François BRIÈRE, Saint-Lô-1 – Brigitte BOISGERAULT, Mathieu JOHANN-LEPRESLE, Saint-Lô-2 – Christèle CASTELEIN, Jacques COQUELIN, Valognes – Christine LEBACHELEY, Jean LEPETIT, Val de Saire – Martine LEMOINE, Philippe BAS, Villedieu-les-Poêles.

• Contact :  groupe.majorite@manche.fr

Share This