PAROLES D’ÉLUS

LE GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS –
NOTRE MANCHE

Alors que les commémorations du 75e sont terminées, que chacun pense à l’été et aux vacances qui s’annoncent, nous souhaitons évoquer la protection de l’enfance en danger, sujet dont nous avons fait une de nos priorités.
Récemment, à la suite d’une émission de télévision, le Gouvernement a pris conscience de l’enjeu. Un Secrétaire d’état a, dans la foulée, été nommé. Néanmoins n’oublions pas que ce domaine de compétence est avant tout celui du Conseil départemental et que nous sommes donc concernés au premier chef.
Promesse de repos et de moments de joie familiale, les vacances sont aussi source de tension et d’urgence au sein des services de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).
Grâce, peut-être, à nos interventions régulières et à notre demande d’une mesure d’investigation, le budget de l’ASE a été abondé, une réflexion sur les missions des territoires de solidarité est en cours. Mais plus encore en cette période de congés estivaux, nous sommes face à l’urgence alors que nos dispositifs sont saturés et que nous peinons à recruter des assistants familiaux.
Alors que l’État semblait avoir pris conscience de la nécessité de prendre en charge les jeunes protégés au-delà de leurs 18 ans et de les accompagner dans leurs choix d’avenir, la déception fut grande lors de l’examen de la proposition de loi de Brigitte Bourguignon. Un amendement de la majorité LREM ayant retiré le caractère obligatoire du contrat jeune majeur. Au niveau départemental, nous soutenons le dispositif DJIM, un contrat jeune majeur Manchois. Malheureusement, pas assez anticipé et insuffisamment accompagné, il concerne trop peu de jeunes.
Certains sujets restent entiers comme la difficulté de recruter des éducateurs et des assistants familiaux, la question des conditions de vie en foyer, celle de l’accueil des mineurs non accompagnés, des réfugiés. Au-delà des moyens purement financiers, il y a à s’interroger sur les modes de prise en charge et certainement à remettre à plat nombres de pratiques pour tenir compte de la réalité des enfants à protéger aujourd’hui. C’est un chantier dont nous souhaitons être acteurs et force de proposition dans les prochains mois.

LE GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS
– Notre Manche :

Anna PIC, Frédéric BASTIAN, Cherbourg-Octeville-1 – Karine DUVAL, Sébastien FAGNEN, Cherbourg-Octeville-2 – Marie-Odile FERET, Franck TISON, Cherbourg-Octeville-3 – Odile LEFAIX-VÉRON, Dominique HÉBERT, Équeurdreville-Hainneville – Yveline DRUEZ, Jean-Paul FORTIN, La Hague – Frédérique BOURY, François ROUSSEAU, Les Pieux – Madeleine DUBOST, Gilles LELONG, Tourlaville.

• Suivez-nous sur twitter : @notremanche

• Contact : Martial Defoy, collaborateur de groupe :
02 33 05 97 92 – martial.defoy@manche.fr

LES ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE

Les tendances démographiques, la transformation numérique et les enjeux environnementaux ont conduit le Département à renforcer ses politiques publiques. C’est ainsi qu’en décembre dernier nous avons adopté de nouvelles orientations stratégiques.
Ces orientations sont des projets très concrets, au plus proche des habitants.
Nous avons décidé de modifier l’administration du Conseil départemental afin de mettre en application ce projet politique.
Par la création d’une nouvelle direction générale adjointe « cohésion et proximité territoriales », nous renforçons notre suivi des projets que mettent en place nos communes et intercommunalités.
Les communes sont un maillon essentiel de l’organisation territoriale en France, parfois avec peu de moyens pour les plus rurales d’entre elles. Il nous faut ainsi mieux les accompagner, plus particulièrement lorsqu’elles travaillent à s’organiser en communes nouvelles.
Pour la santé des habitants, le suivi que nous opérons en faveur de la démographie médicale sera également étendu aux questions d’équipements mobiles. Lorsque les patients en zone rurale n’ont pas la possibilité de se déplacer, n’est-ce pas à certains équipements d’être au plus proche d’eux ?
Cette nouvelle direction assurera également des missions plus spécifiques sur des problématiques sanitaires ou environnementales : les menaces liées aux frelons asiatiques, aux chenilles processionnaires, la présence des étourneaux, les risques phytosanitaires…
Dès cet été, cette nouvelle direction sera opérationnelle. Cet engagement de proximité que nous avons pris au début du mandat, nous le tenons, pour les Manchoises et les Manchois.

LES ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE :

Dominique LARSONNEUR-MOREL, Gabriel DAUBE, Agon-Coutainville – Catherine BRUNAUD-RHYN, Antoine DELAUNAY, Avranches – Patricia LECOMTE, Alain NAVARRET, Bréhal – Françoise LEROSSIGNOL, Patrice PILLET, Bricquebec – Maryse LE GOFF, Marc LEFÈVRE, Carentan – Marie-Pierre FAUVEL, Michel de BEAUCOUDREY, Condé-sur-Vire – Anne HAREL, Jean-Dominique BOURDIN, Coutances – Chantal BARJOL, Jean MORIN, Créances – Sylvie GÂTÉ, Jean-Marc JULIENNE, Granville – Marie-Hélène FILLÂTRE, Jean-Paul RANCHIN, Isigny-le-Buat – Valérie NORMAND, Serge DESLANDES, Mortainais – Nicole GODARD, Jean-Claude BRAUD, Pont-Hébert – Valérie NOUVEL, André DENOT, Pontorson – Maryse HÉDOUIN, Jean-Claude HEURTAUX, Quettreville-sur-Sienne – Carine MAHIEU, Jacky BOUVET, Saint-Hilaire-du-Harcouët – Adèle HOMMET-LELIÈVRE, François BRIÈRE, Saint-Lô-1 – Brigitte BOISGERAULT, Mathieu JOHANN-LEPRESLE, Saint-Lô-2 – Christèle CASTELEIN, Jacques COQUELIN, Valognes – Christine LEBACHELEY, Jean LEPETIT, Val de Saire – Martine LEMOINE, Philippe BAS, Villedieu-les-Poêles.

• Contact :  groupe.majorite@manche.fr

Share This