PAROLES D’ÉLUS

LE GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS –
NOTRE MANCHE

À quand un plan de relance départemental ?

Sans surprise, l’année 2021 a commencé comme s’est terminée 2020, avec une crise sanitaire toujours aussi forte et une 3e vague qui a touché de plein fouet notre département en janvier et février. Nous aurions voulu pouvoir dire le contraire concernant le conseil départemental. Nous aurions pu croire qu’avec ce changement d’année, il y ait une prise de conscience et que nos remarques et propositions, formulées lors du débat des orientations budgétaires, soient écoutées. Pourtant, lorsque nous avons découvert, en janvier, la proposition de budget et les plans d’actions qui en découlent, nous avons constaté qu’il y avait toujours une absence quasi totale de référence à la crise. Nous avons cherché, sans les trouver, ces mesures nouvelles qui auraient accompagné les personnes et les secteurs d’activité en difficulté, entrant dans le champ de nos compétences. Pourtant, nous avons vu que ce n’étaient pas les moyens qui manquaient ! Aussi surprenant que cela puisse paraître, le Département de la Manche s’en sort financièrement bien. Et l’épargne, accumulée depuis des années, ne fait que renforcer les moyens à disposition des élus. C’est pourquoi, lors de cette séance plénière de janvier, nous avons essayé de faire réagir la majorité, de leur dire « réveillez-vous ! ». Nous avons essayé de lancer le débat sur la pauvreté et la situation des jeunes… Nous avons bien tenté d’obtenir un engagement en faveur du RSA ouvert dès 18 ans. Mais rien n’y a fait ! L’absence de réaction nous a posé question. Nous continuerons de défendre l’idée de l’absolue nécessité d’un plan de relance départemental, à la fois en fonctionnement et en investissement.
Dans ce Manche mag’, il est question du tissu associatif, cet engagement de milliers de bénévoles au service de l’animation et de la cohésion sociale de nos villes et de nos bourgs. La richesse incroyable de nos associations est mise à mal par la pandémie, par les confinements, par l’absence d’activité… En sortie de crise, le plan de relance départemental que nous appelons de nos vœux devra comporter un très fort volet en direction des associations. Il sera alors temps de vraiment se réveiller et d’être enfin volontaristes !

• Suivez-nous sur twitter : @notremanche

• Contact : Martial Defoy, collaborateur de groupe :
02 33 05 97 92 – martial.defoy@manche.fr

LES ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE

Avec le Département, le contournement
de Cherbourg relancé

C’est aux côtés du Département de la Manche, maître d’ouvrage, que la Région Normandie, la communauté d’agglomération du Cotentin et la ville de Cherbourg-en-Cotentin relancent le projet de contournement de Cherbourg. Le Groupe de la Majorité départementale salue cette vision commune.
Il fallait l’association de quatre partenaires pour porter le projet de réalisation de cette route visant à sécuriser les trajets entre l’est et l’ouest de l’agglomération du Cotentin.
Cet axe permettra également de fluidifier la circulation dans le secteur de la gare de Cherbourg-en-Cotentin, de faciliter l’accès au futur centre de secours, au campus cherbourgeois et, s’agissant des habitants de l’ouest du Cotentin, à la RN13 et aux pôles de santé situés dans la ville centre.
Faute d’unité de vue locale, ce projet départemental, partie intégrante du plan de mobilités du Cotentin, a reçu un aval des maires du Cotentin, réunis le 5 décembre dernier.
Le Département et le Cotentin basent leur engagement sur les futures recettes fiscales de l’EPR de Flamanville. La Région, quant à elle, interviendra car cet équipement permettra d’améliorer la desserte des zones économiques des Fourches et de Bénécère, essentielles à la consolidation de l’hinterland du port de Cherbourg qui est appelé à connaître d’importants développements dans les prochaines années.
Le Département de la Manche assurera la maîtrise d’ouvrage du futur contournement. Il sera financé par le Département à hauteur de 40 %, la Région Normandie et le Cotentin apportant chacune une contribution de 30 % du coût total. La liaison entre cet aménagement et la zone des Fourches, située en zone urbaine, sera sous maîtrise d’ouvrage de la ville de Cherbourg et coordonnée dans un projet d’ensemble.
Nous souhaitons un travail exemplaire sur le plan de la protection des ressources et de la concertation. Ainsi, le tracé élaboré et étudié par le Département en 2010 sera réinterrogé afin de prendre en compte les contraintes environnementales, la réalité agricole et urbaine des espaces concernés, dans un souci de sobriété foncière.
Le projet intégrera par ailleurs des espaces réservés aux modes doux. Le comité de pilotage du projet intégrera notamment les élus locaux, les chambres consulaires et les acteurs sociaux et environnementaux. Il sera constitué dès ce premier trimestre 2021.
Le Groupe de la Majorité départementale se réjouit de cette annonce partagée.

• Contact :  groupe.majorite@manche.fr


Réagir à cet article

Share This