PAROLES D’ÉLUS

LE GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES ET RÉPUBLICAINS –
NOTRE MANCHE

Rentrée 2018 : net recul de l’accompagnement scolaire des enfants handicapés

En 2015, le mode d’élection au conseil départemental a été transformé. Le renouvellement est maintenant intégral tous les six ans. Nous sommes, aujourd’hui, à la mi-mandat. En organisant trois réunions publiques (Avranches, Saint-Lô, Cherbourg), nous avons voulu venir vous rendre compte de notre action, en expliquant nos interventions et en recueillant vos attentes vis-à-vis des politiques départementales.

Nous sommes un groupe de 14 élus et nous portons les valeurs de gauche dans les débats. Lors de la campagne de 2015, nous vous proposions le projet “Notre Manche”. Depuis, nous avons pu soutenir des mesures présentées par la majorité qui allaient dans le sens de notre projet. Nous nous sommes également opposés à des choix, en particulier budgétaires, qui ne reflétaient pas nos priorités concernant l’action du conseil départemental.

Malgré les récentes lois visant à circonscrire les champs d’actions entre les collectivités, nous regrettons que le conseil départemental de la Manche ait toujours cette difficulté à placer, volontairement, l’action sociale au cœur de ses priorités. Nous ne disons pas que rien n’est fait, que le budget alloué aux solidarités n’est pas conséquent. Mais, trop souvent, les moyens sont limités à la stricte réponse aux obligations réglementaires. Par exemple : l’aide extra-légale pour les personnes en situation de handicap a été supprimée ; la liberté tarifaire accordée aux interventions pour le maintien à domicile a un impact conséquent sur le budget des personnes âgées bénéficiaires de l’APA. Nous voyons souvent le manque de moyens face aux objectifs affichés en matière d’enfance en danger, dans le champ du handicap, dans l’application de la loi d’adaptation de la société au vieillissement, etc.

En 2018, le budget du Département, c’est 17,5 millions d’euros de recettes en plus. Notre souhaitons, pour la seconde partie du mandat, que ces moyens nouveaux soient justement répartis et que les solidarités soient prioritaires. Car si le Département n’assume pas son rôle de chef de file des solidarités, personne ne le fera à sa place.

LE GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES
ET RÉPUBLICAINS – Notre Manche :

Anna PIC, Frédéric BASTIAN, Cherbourg-Octeville-1 – Karine DUVAL, Sébastien FAGNEN, Cherbourg-Octeville-2 – Marie-Odile FERET, Franck TISON, Cherbourg-Octeville-3 – Odile LEFAIX-VÉRON, Dominique HÉBERT, Équeurdreville-Hainneville – Yveline DRUEZ, Jean-Paul FORTIN, La Hague – Frédérique BOURY, François ROUSSEAU, Les Pieux – Madeleine DUBOST, Gilles LELONG, Tourlaville.

• Suivez-nous sur twitter : @notremanche

• Contact : Martial Defoy, collaborateur de groupe :
02 33 05 97 92 – martial.defoy@manche.fr

LES ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE

Hommage à Bernard Tréhet

Début septembre, notre ami Bernard Tréhet nous quittait.
Sa passion pour notre collectivité en tant que vice-président n’avait d’égal que son investissement pour sa ville de Brécey, pendant 30 ans, et dans les différentes communautés de communes dont il a été président ou 1er vice-président.
Il avait fait du développement économique, social et culturel du territoire son cheval de bataille. Il s’y était investi totalement. Son implication allait d’ailleurs bien au-delà de ses responsabilités d’élu local et il n’hésitait pas à s’impliquer personnellement dans l’accompagnement ou le suivi de recherche d’emploi de tel ou tel de ses administrés.

Son regard pétillant révélait un grand cœur, un altruisme revendiqué et assumé. Il avait ses convictions chevillées au corps. Il les défendait avec ardeur mais aimait plus que tout le débat contradictoire.
Il ne se satisfaisait pas de l’à-peu-près, de l’entre-deux. À chaque réunion de travail à laquelle il assistait ou qu’il présidait, il faisait toujours en sorte que chacun exprime le meilleur de lui-même, non pas pour le plaisir du bon mot ou de la belle formule, mais pour répondre à une farouche volonté : œuvrer pour le bien commun, l’intérêt supérieur de la collectivité.

Bernard Tréhet était un humaniste pratiquant. Ce n’est pas une simple formule. Il croyait profondément en l’Homme. Son action politique était toute entière tournée vers les autres. Dans ses vœux au début de cette année 2018, il écrivait d’ailleurs : « Ce sera l’une de mes préoccupations, avec les questions de la précarité et de l’enfance, en tant que maire et président de la commission des solidarités du conseil départemental, de faire en sorte que nos résultats économiques profitent au plus grand nombre et qu’ils permettent d’offrir des conditions de réussite et de vie décente sur un territoire qu’il nous appartient de rendre attractif. » On ne saurait mieux dire.

LES ÉLUS DU GROUPE DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE :

Dominique LARSONNEUR-MOREL, Gabriel DAUBE, Agon-Coutainville – Catherine BRUNAUD-RHYN, Antoine DELAUNAY, Avranches – Patricia LECOMTE, Alain NAVARRET, Bréhal – Françoise LEROSSIGNOL, Patrice PILLET, Bricquebec – Maryse LE GOFF, Marc LEFÈVRE, Carentan – Marie-Pierre FAUVEL, Michel de BEAUCOUDREY, Condé-sur-Vire – Anne HAREL, Jean-Dominique BOURDIN, Coutances – Chantal BARJOL, Jean MORIN, Créances – Sylvie GÂTÉ, Jean-Marc JULIENNE, Granville – Marie-Hélène FILLÂTRE, Jean-Paul RANCHIN, Isigny-le-Buat – Valérie NORMAND, Serge DESLANDES, Mortainais – Nicole GODARD, Jean-Claude BRAUD, Pont-Hébert – Valérie NOUVEL, André DENOT, Pontorson – Maryse HÉDOUIN, Jean-Claude HEURTAUX, Quettreville-sur-Sienne – Carine MAHIEU, Jacky BOUVET, Saint-Hilaire-du-Harcouët – Adèle HOMMET-LELIÈVRE, François BRIÈRE, Saint-Lô-1 – Brigitte BOISGERAULT, Mathieu JOHANN-LEPRESLE, Saint-Lô-2 – Christèle CASTELEIN, Jacques COQUELIN, Valognes – Christine LEBACHELEY, Jean LEPETIT, Val de Saire – Martine LEMOINE, Philippe BAS, Villedieu-les-Poêles.

• Contact :  groupe.majorite@manche.fr

Share This