SAPEURS-POMPIERS, MOBILISÉS 24‍H/24 POUR VOTRE SÉCURITÉ

Dans la Manche, la sécurité civile s’appuie sur 2 300 sapeurs-pompiers, professionnels et volontaires. Figure incontournable et premier maillon de la chaîne du secours, ce service public est aussi un formidable réseau de solidarité et de proximité avec la population.

SÉCURITÉ CIVILE

LE SDIS 50

PORTRAITS

Le 17 septembre, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, 7 centres de secours de la Manche ont ouvert leurs portes au public (ici celui de Sainte-Mère-Église). Plus de 5 000 visiteurs ont ainsi pu découvrir les coulisses et l’univers des pompiers. Et parmi eux, 1 000 enfants ont effectué le parcours pour obtenir le diplôme de « mini-pompiers » !
© CD50 – David Daguier

 À DÉCOUVRIR EN VIDÉO

Le centre de secours de Granville

Portfolio

Dans les coulisses du centre de secours d’Avranches

CD50 – David Daguier

LE SAVIEZ-VOUS ?

> Les 13 sections « Jeunes sapeurs-pompiers » (JSP) de la Manche sont ouvertes aux jeunes à partir de 11 ans. Ils étaient 312 en 2016. Initiation aux techniques de secours et de lutte contre les incendies, découverte des véhicules spécialisés et du matériel opérationnel, activités sportives régulières… Devenir JSP, c’est avoir la chance de vivre une expérience collective riche, et la possibilité, à l’issue de quatre ans de formation (un samedi ou un mercredi sur deux), de passer un brevet national, première marche pour devenir sapeur-pompier volontaire !

> 2 collèges (l’Institut Saint-Lô à Agneaux et le Clos Tardif à Saint-James) proposent une option dédiée, permettant de répartir l’enseignement théorique sur des temps scolaires aménagés et les séances pratiques sur des temps extrascolaires.

LE SDIS et les énergies alternatives

Le SDIS 50 a été le premier en France à s’équiper, fin 2015, de deux véhicules d’interventions diverses électriques, dotés d’une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène. Une formation dédiée est également proposée à tous les sapeurs-pompiers du département, sur le plateau technique du Dézert, à Saint-Jean-de-Daye. Deux simulateurs d’incendie spécifiques permettent de cerner les techniques d’extinction de feux et tous les risques liés sur ce type de voiture à énergies alternatives.
En juin dernier, le centre de secours du Mont-Saint-Michel a par ailleurs été doté d’un véhicule électrique, silencieux, non polluant et d’une autonomie de 70 km, affecté à un rôle de première intervention.

 LES NUMÉROS
D’URGENCE

18 > Sapeurs-pompiers

Pour signaler une situation de péril ou un accident concernant des personnes ou des biens : incendie, accident de la route ou domestique, explosion, dégagement de gaz ou de vapeurs toxiques, personne en péril, noyade ou inondation

112 > numéro d’appel d’urgence européen 

(si vous êtes victime ou témoin
d’un accident dans un pays de l’UE)

15 > SAMU

(situation de détresse vitale)

17 > Police secours

(infraction nécessitant une intervention immédiate)

Share This