« Magie, poésie, humour, littérature… nous croisons les disciplines. »

YVELINE RAPEAU,

directrice de La Brèche, pôle national des arts du cirque de Cherbourg

«Magie, poésie, humour, littérature… nous croisons les disciplines.»

YVELINE RAPEAU,

directrice de La Brèche, pôle national des arts du cirque de Cherbourg

Nous essayons de
raconter une histoire.

« Dans cette matière artistique au cœur de notre activité, a fortiori le cirque contemporain, une des valeurs fondamentales est la notion d’équilibre. Elle irrigue notre festival Spring bien sûr, qui est devenu tellement grand, avec plus de 55 rendez-vous dans toute la Normandie, que des fils rouges et des lignes de force doivent en définir la tonalité. La dominante pour cette édition 2018, c’est la rencontre heureuse entre le cirque et le théâtre. L’art circassien continue de se métisser avec d’autres disciplines artistiques et ça marche dans les deux sens, on a de plus en plus de chorégraphes, de metteurs en scène de théâtre, de plasticiens attirés… par le langage du cirque contemporain et qui l’intègrent à leur écriture.

Ligne de force « cirque et théâtre »

Pour cette 9e édition, nous avons plusieurs créations, qui rendent comptent de la diversité du cirque contemporain et des écritures, magie, poésie, humour, littérature, aventure… J’ai un coup de cœur pour un spectacle qu’on ne pourra voir qu’ici à Cherbourg : Jeunesse, issu du roman de Joseph Conrad. Il s’agit de faire résonner les mémoires de voyage d’un marin avec un très beau spectacle, prometteur. Portée par un comédien et un acrobate fraîchement sorti du Centre national des arts du cirque de Châlon, mise en scène par Guillaume Clayssen, artiste associé du Centre dramatique national de Besançon, cette adaptation d’un roman d’aventure montre comment nous croisons les disciplines, avec des artistes venus de toute la France. Le cirque contemporain dépasse même de plus en plus les frontières de l’Hexagone.
Cette ligne de force « cirque et théâtre » permettra de voir beaucoup d’autres créations, signées par des metteurs en scène ou fruit d’une rencontre entre circassiens et comédiens…

On aura Yann Frisch, champion du monde de magie, à la fois drôle et poétique. C’est un personnage très théâtral, clownesque, et un prodigieux magicien – probablement un des plus suivis sur la Toile -. Pour ce spectacle, qu’il jouera à Cherbourg, Le paradoxe de Georges, il a conçu spécialement un camion-théâtre, c’est une forme foraine, tout-à-fait originale et loin des écritures conventionnelles. Tout comme Tesseract, à Saint-Lô, où l’acrobate catalan Nacho Flores convoquera les arts numériques, avec des images qui créent des illusions permettant des situations acrobatiques très cocasses, et le théâtre d’objets, qu’il manipule et qui lui servent d’agrès.

Un foisonnement de projets

Je suis très contente de cette édition. C’est de l’orfèvrerie, beaucoup de travail de mettre au point la programmation de Spring, parce que ce n’est pas un simple enchaînement de spectacles. On essaie de raconter une histoire, de mettre en lumière un aspect particulier des créations – chaque édition en compte entre huit et 10 – et on met l’accent sur des parcours artistiques, en présentant plusieurs spectacles d’un même artiste ou d’une même compagnie. Cette année, on reprend contact avec un « bébé Brèche », Mathurin Bolze, star du cirque contemporain qui a fait ses premières armes chez nous. Virtuose du trampoline, il jouera notamment, au centre culturel des Pieux (nouveau partenaire du festival), Fenêtre et Baron perché, deux formes courtes à voir dans la même soirée.

Je recommande aussi, à Coutances, du concert-cirque avec le musicien libanais Bachar Mar Khalifé. C’est magnifique, d’une grande douceur, il joue du piano et chante, accompagné d’une chorégraphie de circassiens. À l’Archipel de Granville, il faut voir la performance des Belges Flamands de Circus Katoen… On propose également le Family Fun Day, sur le site de La Brèche, deux week-end en famille avec ateliers et initiation au cirque, spectacles jeune public ou réalisés par des artistes amateurs… et beaucoup d’autres rendez-vous. C’est un foisonnement de projets, où chacun trouvera son bonheur! »

SPRING ÉDITION 2018, CHIFFRES CLÉS

spectacles

(16 dans la Manche)

représentations

(24 dans la Manche)

partenaires

dont 11 dans la Manche :
La Brèche et Le Trident (Cherbourg-en-Cotentin); les espaces culturels de La Hague, Les Pieux, Saint-Sauveur-Lendelin et Brécey ; les théâtres de La Glacerie, Coutances et Saint-Lô ; l’Archipel (Granville) ; le Département (La Manche met les Villes en Scène)

Icône FacebookIcone TwitterIcone YoutubeIcone Flickr

Logo, département de la Manche
Share This