Article d'

Femmes (très) actives !

Femmes (très) actives !

logo, toutes pour elles

Elles ont embrassé la devise des Trois mousquetaires et ne cessent de faire parler d’elles. Pour valoriser l’entreprenariat féminin et leur territoire. Rencontre avec Clotilde Boyer, une des fondatrices.

Elles ont embrassé la devise des Trois mousquetaires et ne cessent de faire parler d’elles. Pour valoriser l’entreprenariat féminin et leur territoire. Rencontre avec Clotilde Boyer, une des fondatrices.

membres

Création : janvier 2016
Activité : valorisation de l’entreprenariat féminin

Comment est né votre collectif ? 

De manière informelle, il y a trois ans, à l’initiative d’une ancienne élue cherbourgeoise qui souhaitait réunir un petit noyau de femmes voulant développer leur entreprise et contribuer à l’attractivité du territoire. Ça a commencé autour de petits déjeuners de rencontres et au fur et à mesure, des femmes entrepreneures sont venues grossir nos rangs, sans bien savoir où on allait. Mon associée de Come & become, Marie-Hélène Lerouge, et moi avons donc animé des séances de réflexion avec nos outils de créativité. Pour penser ensemble les valeurs et objectifs de ce collectif en émergence.

Aux prémices,
c’était une envie,
un besoin ?

Les deux. Une envie de réseau, de soutien des femmes par les femmes, une volonté partagée de contribuer ensemble à donner une meilleure image au territoire, à travers nos personnalités et activités professionnelles respectives. Un élan d’enthousiasme est né et on a créé ce collectif de femmes entrepreneures. Pour sensibiliser trois cibles : les étudiantes, pour qui l’entreprenariat peut être une piste professionnelle ; les femmes qui entreprennent déjà, car elles se mettent souvent des freins et ont besoin d’être rassurées ; et les acteurs locaux, pour leur

 

montrer le poids économique de l’entreprenariat féminin dans le Cotentin, qui est une vraie valeur ajoutée pour le territoire.

Qu’entendez-vous par valoriser
le territoire ?

Marie-Hélène et moi sommes membres de Latitude Manche et très sensibles à la question de l’attractivité économique du Cotentin. Nous accompagnons les conjoints de collaborateurs arrivant d’autres régions ou pays dans la recherche d’un job à leur mesure, sachant qu’il est plus difficile de recruter ici qu’ailleurs. Et de manière générale, c’est un attachement au territoire pour la plupart d’entre nous, qui sommes heureuses de le partager et d’apporter une pierre positive à son image, que les médias mettent souvent à mal. Toutes pour Elles a l’ambition de rayonner sur toute la Manche, mais c’est un objectif à long terme. Il faut pouvoir tout concilier.

Une envie de réseau, de soutien

Un an d’existence et vous êtes déjà reconnues !

Nos compétences sont complémentaires et chacune a pris son rôle au sein de l’association, ce qui a permis de bien communiquer, de faire du buzz. C’est aussi le fruit de belles opérations de visibilité : notre présence aux Foulées de la Presse de la Manche avec tee-shirts et bannière, une séance photos d’entrepreneures avec hashtag puis exposition dans la ville, une série de vidéos… Nos deux gros temps forts annuels sont le concours et le forum Toutes pour Elles, qui ont du succès. Cette année, huit femmes ont été primées, grâce à des partenaires très impliqués, dont Cherbourg-en-Cotentin, dans le cadre du festival Femmes dans la ville. Et depuis que nos membres se connaissent, il y a eu des partenariats entre elles, nous sommes prescriptrices les unes des autres, ça crée une belle émulation.

Les prochains grands rendez-vous de Toutes pour Elles :

11 novembre – Foulées de la Presse de la Manche, Cherbourg
20 novembre – Assemblée générale, manoir de la Coquerie, Querqueville
5 mars 2019 – Forum Toutes pour Elles, mairie de Cherbourg

Comment est né votre collectif ? 

De manière informelle, il y a trois ans, à l’initiative d’une ancienne élue cherbourgeoise qui souhaitait réunir un petit noyau de femmes voulant développer leur entreprise et contribuer à l’attractivité du territoire. Ça a commencé autour de petits déjeuners de rencontres et au fur et à mesure, des femmes entrepreneures sont venues grossir nos rangs, sans bien savoir où on allait. Mon associée de Come & become, Marie-Hélène Lerouge, et moi avons donc animé des séances de réflexion avec nos outils de créativité. Pour penser ensemble les valeurs et objectifs de ce collectif en émergence.

Aux prémices,
c’était une envie,
un besoin ?

Les deux. Une envie de réseau, de soutien des femmes par les femmes, une volonté partagée de contribuer ensemble à donner une meilleure image au territoire, à travers nos personnalités et activités professionnelles respectives. Un élan d’enthousiasme est né et on a créé ce collectif de femmes entrepreneures. Pour sensibiliser trois cibles : les étudiantes, pour qui l’entreprenariat peut être une piste professionnelle ; les femmes qui entreprennent déjà, car elles se mettent souvent des freins et ont besoin d’être rassurées ; et les acteurs locaux, pour leur montrer le poids économique de l’entreprenariat féminin dans le Cotentin, qui est une vraie valeur ajoutée pour le territoire.

Qu’entendez-vous par valoriser
le territoire ?

Marie-Hélène et moi sommes membres de Latitude Manche et très sensibles à la question de l’attractivité économique du Cotentin. Nous accompagnons les conjoints de collaborateurs arrivant d’autres régions ou pays dans la recherche d’un job à leur mesure, sachant qu’il est plus difficile de recruter ici qu’ailleurs. Et de manière générale, c’est un attachement au territoire pour la plupart d’entre nous, qui sommes heureuses de le partager et d’apporter une pierre positive à son image, que les médias mettent souvent à mal. Toutes pour Elles a l’ambition de rayonner sur toute la Manche, mais c’est un objectif à long terme. Il faut pouvoir tout concilier.

 

Une envie de réseau, de soutien

Un an d’existence et vous êtes déjà reconnues !

Nos compétences sont complémentaires et chacune a pris son rôle au sein de l’association, ce qui a permis de bien communiquer, de faire du buzz. C’est aussi le fruit de belles opérations de visibilité : notre présence aux Foulées de la Presse de la Manche avec tee-shirts et bannière, une séance photos d’entrepreneures avec hashtag puis exposition dans la ville, une série de vidéos… Nos deux gros temps forts annuels sont le concours et le forum Toutes pour Elles, qui ont du succès. Cette année, huit femmes ont été primées, grâce à des partenaires très impliqués, dont Cherbourg-en-Cotentin, dans le cadre du festival Femmes dans la ville. Et depuis que nos membres se connaissent, il y a eu des partenariats entre elles, nous sommes prescriptrices les unes des autres, ça crée une belle émulation.

Les prochains grands rendez-vous de Toutes pour Elles :

11 novembre – Foulées de la Presse de la Manche, Cherbourg
20 novembre – Assemblée générale, manoir de la Coquerie, Querqueville
5 mars 2019 – Forum Toutes pour Elles, mairie de Cherbourg

# POUR ALLER PLUS LOIN


Réagir à cet article

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This