VERS PLUS D’AUTONOMIE

UN LIEU PRIVILÉGIÉ DE CONCERTATION

La Manche fait partie des premiers Départements à avoir installé, fin 2016, son conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie (CDCA). En faveur des personnes en situation de handicap et des seniors, l’enjeu de cette instance consultative est de renforcer la participation des usagers et de leurs proches à l’élaboration des politiques publiques qui les concernent.

Le CDCA permet d’allier l’expertise des professionnels à l’expérience de différents acteurs de la société civile qui le composent, tout en répondant à leur demande : jouer un véritable rôle dans la prise de décision locale. Dans une dynamique de co-construction, sa vocation est ainsi d’être un lieu d’émergence d’initiatives adaptées.

Joël Prud'homme

Joël Prud'homme

vice-président du CDCA (formation personnes handicapées),
président de l’association Trisomie 21 Manche

« Notre fil conducteur : faciliter le quotidien des personnes handicapées dans la Manche. Or, pour tendre vers une société inclusive, il faut déjà comprendre les difficultés qu’elles rencontrent, puis y apporter des réponses.

Avec une quarantaine de membres aux profils variés, le CDCA offre un espace de large concertation.
On espère tous qu’il devienne un ciment fédérateur entre les associations, nous permettant d’avancer ensemble. Nous avons notamment retenu deux thématiques de travail : comment organiser la mobilité et sensibiliser « l’environnement » au handicap.  S’il est compliqué de faire bouger les choses dès lors que l’on ne rentre pas dans des cases, on est en train de déplacer le curseur.
L’idée est d’aller plus loin, en invitant les personnes handicapées à intervenir lors de nos manifestations. Ce sont les premières concernées, et la plupart du temps, elles ne pensent pas comme nous. Il faut éviter de penser leur projet de vie à leur place, mais partir de leurs propres ressources pour arriver à ce qu’elles souhaitent. Nous sommes là pour les accompagner dans leur choix de vie. »


© D. Daguier – CD50

FACILITER LA MOBILITÉ

Avec 60 fauteuils pour 10 000 habitants, contre 150 en Angleterre ou aux États-Unis par exemple, la France méconnaît et sous-emploie les matériels d’aide à l’autonomie des personnes. Le déficit d’information et d’accompagnement à leur usage les rend par ailleurs souvent inadaptés. Dans ce contexte, le Département, précurseur et attentif au bien-être de nos aînés comme des personnes en situation de handicap, a inauguré en novembre sa plateforme de valorisation de matériels techniques facilitant la mobilité : Ecoreso Autonomie La Manche. Déambulateurs, fauteuils roulants, lits médicalisés, barres d’appui… servent en moyenne deux ans, avant d’être remisés ou jetés, alors qu’ils pourraient être réutilisés jusqu’à cinq fois et constituent un vrai gisement. Ils sont donc collectés, réparés ou recyclés, puis disponibles à la vente, à la location ou au prêt. Surtout, ils sont réadaptés à leur nouvel usager, qui apprend à les régler et à les utiliser de façon optimale, accompagné d’un ergothérapeute et de professionnels du territoire.
L’enjeu est double : créer une économie circulaire et faire désormais d’un produit souvent assimilé à une contrainte une facilité de vie.

Bernard Tréhet

Bernard Tréhet

vice-président délégué aux Affaires sociales

« Pour associer un maximum d’acteurs manchois – médecins, établissements prescripteurs, pharmaciens, distributeurs, acteurs médico-sociaux intervenant à domicile… –, nous avons fondé une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). En impliquant les filières et associations locales, en formant les personnels à l’utilisation des matériels, nous allons créer localement une économie de réemploi et de surcyclage (recyclage par le haut), des services innovants et beaucoup moins coûteux. »


 CONTACT :

Ecoreso Autonomie La Manche
Entrepôt et showroom
11, route de Tessy – 50750 Gourfaleur
02 33 74 95 08 

Contactez-nous pour en savoir plus :
contact.lamanche@ecoreso-autonomie.org

Share This